L’art du Gyotaku

5 mars 2019 0 Par Pêche Tonton

Gyotaku

Voilà une technique de création très singulière et qui semble facile mais qui nécessite une précision et une rigueur toute japonaise. J’ai été bluffé du résultat obtenu et de la beauté qui ressort de ces dessins. Merci Monsieur Nicolas Perruche et Monsieur Hiroki Kuroda de m’avoir fait découvrir cet art incroyable qu’est le GYOTAKU !

Le gyotaku (魚拓en français ichtyogramme) est un art japonais consistant à reproduire des empreintes de poissons sur différents supports tels que du papier ou du tissu.

Cette méthode était utilisée par les pêcheurs pour immortaliser leurs plus belles prises. Ils pouvaient ainsi prouver leur valeur de pêcheur à leurs pairs, l’ichtyogramme tranchant le débat sur le point décisif de la taille du poisson pêché…

Sur leurs œuvres, les pêcheurs japonais inscrivaient également les mensurations de leurs prises, le lieu de la capture et ajoutaient parfois un poème de remerciement avant d’apposer leur signature. L’ichtyogramme est donc un mode d’expression du respect et de la gratitude du marin pêcheur envers la mer nourricière. Dans cet élan artistique s’exprime la satisfaction et la fierté d’avoir pris une pièce d’exception mais aussi la reconnaissance de la générosité des océans.

Ce procédé a été repris par des naturalistes japonais et américains jusqu’au xxe siècle. Depuis certains artistes ont sophistiqué la technique de l’ichtyogramme en fonction du support utilisé, allant jusqu’à repeindre les détails des écailles ou de l’œil sur l’empreinte.

Sources : Wikipédia

Soot & Water – Japanese Gyotaku Printing by Traditionalist Dwight Hwang

Vidéo de Dwight Hwang